Communiqués de presse

Une 1re participation de GÎMXPORT au Salon Fourchette bleue avec le sébaste au centre des discussions

CHANDLER, le 27 février 2024 – GÎMXPORT a participé à la 3e édition du Salon Fourchette bleue, qui s’est déroulée du 19 au 21 février dernier à l’hôtel Fairmont Manoir Richelieu à La Malbaie. L’équipe avait obtenu le mandat d’y représenter la Société Makivvik afin de promouvoir la crevette Pandalus montagui (ou crevette Ungava), une espèce très similaire à la Pandalus borealis, mais encore méconnue des marchés. Un produit qui a définitivement intéressé les acheteurs présents, comme la bannière Metro, le Groupe Sobeys et le distributeur Norref.

En marge du salon, GÎMXPORT s’est particulièrement intéressé au dossier d’actualité de la pêche au sébaste, afin de soutenir la diversification de l’industrie québécoise des pêches. Notre directeur général, Gino Cyr, et notre conseillère séniore en commercialisation, Ève Dupré-Gilbert, ont ainsi pu échanger avec plusieurs intervenants sur place, notamment avec Aliments du Québec et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Sur la base de son expertise, de sa proximité avec les industriels des pêches et en s’appuyant sur certains constats effectués lors de l’évènement, GÎMXPORT soutient qu’il y a un potentiel pour des produits de 2e transformation du sébaste sur le marché institutionnel du Québec: « Nous croyons que ce marché est le plus disposé à court terme pour générer une demande qui viendrait justifier les investissements requis dans la transformation du sébaste. En effet, le sébaste n’a pas encore atteint une taille optimale, ce qui nuit à sa commercialisation au Québec ou à l’international » souligne Ève Dupré-Gilbert. Selon elle, même si cela reste à valider avec les principaux intéressés, un produit de 2e transformation comme une croquette de poisson, permettrait de pouvoir servir le marché institutionnel avec un produit clé en main et adapté. Par ailleurs, selon M. Gino Cyr: « Si le gouvernement veut soutenir l’industrie québécoise des pêches en cette période de crise, voire l’autonomie alimentaire du Québec, le meilleur geste qu’il peut poser c’est de renforcer l’approvisionnement des hôpitaux et des centres d’hébergement avec des produits issus de la pêche locale, certifiés Fourchette bleue. » Le poisson à chair blanche s’avère également un plat de choix dans les résidences pour personnes aînés, qui peuvent le consommer jusqu’à trois fois par semaine.

Au cours des prochains mois, GÎMXPORT compte donc mettre son expertise à contribution afin de faire les ponts nécessaires entre les acteurs de son réseau pour favoriser la commercialisation de produits transformés du sébaste sur le marché institutionnel.

À propos de GÎMXPORT

Partenaire de la croissance des entreprises de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, GÎMXPORT les accompagne dans leurs démarches de développement de marchés au Québec, au Canada ou à l’international. Acteur de premier plan du développement économique de la région, GÎMXPORT agit comme porteur de projets structurants. Regroupant une centaine d’entreprises membres, il organise aussi des missions commerciales ainsi que des activités de formation et de réseautage. Pour en savoir plus, consultez le www.gimxport.org.

-30-

 

Renseignements et demandes d’entrevues :

Eve Dupré-Gilbert

GIMXPORT

418 689-4690 poste 7 ou evedupre@gimxport.org

GÎMXPORT au Global Seafood Expo de Barcelone

CHANDLER, le 2 mai 2023 – Le directeur général Gino Cyr et le conseiller senior André-Pierre Rossignol ont participé au Global Seafood Expo à Barcelone en Espagne, qui se déroulait du 25 au 27 avril dernier à Barcelone en Espagne.  Gimxport accompagnait plus particulièrement monsieur Tony Wright de la Société Makivik pour la promotion de la crevette Pandalus montagui. Ce salon est le plus grande foire commerciale des produits de la mer au monde.

 

En cette période de l’année, il est important pour l’équipe d’assurer une présence du Québec au sein du kiosque du Groupe Export Agroalimentaire dans le pavillon canadien, considérant que la saison de pêche est bien débutée pour le crabe des neiges et que la grande majorité des entreprises sont en préparation pour la saison de la pêche au homard. L’entreprise Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan était également présente avec Marc-Antoine Cyr-Lelièvre et Raphaëlle Cyr-Lelièvre pour rencontrer plusieurs clients en Europe. L’entreprise se dit très satisfaite des rencontres d’affaires effectuées.

 

M. Gino Cyr, directeur-général, souligne avoir échangé avec le délégué Christophe Perez du bureau du Québec à Barcelone de l’importance que le Québec puisse maintenir une présence à ce salon.  Monsieur Perez, a assuré son entière collaboration à soutenir les entreprises du Québec pour développer et établir des objectifs sur le marché de l’Espagne. «Nous avons également pris le temps d’échanger sur le contenu du portail québecseafood.ca afin de nous assurer de bien l’utiliser pour la promotion des produits de la mer du Québec», ajoute M. Cyr.

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de GÎMXPORT

En tant qu’organisme régional de promotion des exportations, GÎMXPORT permet aux entreprises de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, de bénéficier de services-conseils abordables offerts par une équipe d’experts en commercialisation et en exportation. GÎMXPORT favorise la croissance des entreprises afin de les rendre plus performantes dans le développement de leurs marchés au Québec, au Canada et à l’international. Pour en savoir plus, consultez le www.gimxport.org.

 

 

-30-

Source : Gino Cyr

GIMXPORT

418 689-4690

 

GÎMXPORT au Seafood Expo North America

CHANDLER, le 20 mars 2023 – Le week-end dernier, les acteurs de l’industrie des pêches se sont réunis à Boston pour le Seafood Expo North America, l’événement le plus important de ce secteur en Amérique du Nord.

Pour les entreprises de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, qui exportent plus de 80 % de leurs produits sur le marché américain, cette rencontre est cruciale puisque le marché du Québec ne peut absorber l’ensemble des débarquements des crustacés. Après une année de transition et de pandémie, l’événement a finalement eu lieu à pleine capacité et a remporté un franc succès. Les visiteurs et exposants ont été nombreux, et les entreprises québécoises ont saisi l’occasion pour faire briller leur région sur le marché américain.

Ce rassemblement est tombé à point, juste avant le début de la saison de pêche, permettant aux acteurs de discuter sérieusement des approvisionnements et des tarifs, compte tenu des inventaires restants et des perspectives pour la prochaine saison.

GÎMXPORT a également accompagné l’entreprise Fumoir d’Antan dans sa première participation au salon, dans le cadre de son processus de relève familiale et d’expansion de l’entreprise. Grâce à son partenariat avec Desjardins, qui leur a octroyé une aide financière, cette entreprise a pu se joindre aux autres acteurs de l’industrie.

Fière de participer à l’événement depuis de nombreuses années, GÎMXPORT continuera à être présent lors des prochaines éditions.

À propos de GÎMXPORT

En tant qu’organisme régional de promotion des exportations, GÎMXPORT permet aux entreprises de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, de bénéficier de services-conseils abordables offerts par une équipe d’experts en commercialisation et en exportation. GÎMXPORT favorise la croissance des entreprises afin de les rendre plus performantes dans le développement de leurs marchés au Québec, au Canada et à l’international. Pour en savoir plus, consultez le www.gimxport.org.

 

Gala MercadOr Québec 2023 – Dévoilement des 3 entreprises finalistes pour la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Légende photo (de gauche à droite): Christian Babin et Stéphane Clavette (Kuma Brakes), Simon Langlois (Les Pêcheries Gaspésiennes), André-Pierre Rossignol (GÎMXPORT), Alexandre Byette et Sébastien Simard (Nanotraino).

 

Gaspé, le 5 décembre 2022 — GÎMXPORT est heureux de dévoiler ses trois entreprises finalistes qui représenteront la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine lors de la cérémonie de remise des Prix, qui aura lieu au Grand Quai du Port de Montréal, le 24 mai 2023.

Le concours MercadOr Québec, propulsé par Commerce international Québec (CIQ), honore les entreprises exportatrices québécoises qui se démarquent sur les marchés hors Québec. Il vise à souligner le succès des entreprises exportatrices en remettant des prix dans plusieurs catégories, comme Nouvel exportateur, Diversification de marchés (moins de cinq millions) et Leader à l’export.

Les gagnants ont été dévoilés hier matin, lors d’un déjeuner-conférence, devant une vingtaine de personnes à l’hôtel Baker de Gaspé. Les trois entreprises sauront le 2 mars 2023 si leur candidature est retenue parmi les finalistes provinciaux.

 

Voici les trois entreprises lauréates :

Nouvel exportateur | NanoTRAINO

Face à l’absence de moyen d’évacuation répondant à leurs besoins, deux professionnels d’aventure ont décidé de prendre les choses en main et d’en développer un. Initialement prévus uniquement pour une utilisation dans le cadre des cours au Cégep de la Gaspésie et des Îles, leurs prototypes firent fureur et les demandes arrivèrent de partout. Leurs collègues, des guides de ski, des amateurs de plein air, des membres de la patrouille de ski canadienne et même des militaires en voulaient un exemplaire.

« Nous sommes fiers de nominer à titre de lauréat de la catégorie Nouvel exportateur une entreprise ayant développé un produit aussi innovant dont le marché est mondial. Sans contredit, nous allons continuer à entendre parler de cette entreprise au fil de son développement dans les prochaines années », mentionne le conseiller senior en exportation André-Pierre Rossignol.

 

Diversification de marchés 5 M$ et moins | KUMA Brakes

KUMA Brakes est un manufacturier de plaquettes de freins frittés haute performance pour éoliennes de grande puissance. Ses produits, fabriqués à partir de poudres métallurgiques, sont approuvés par GE, qui est l’un des principaux turbiniers éoliens au monde. Appuyée par son équipe d’ingénierie interne, les universités et les centres de recherche mondiaux, KUMA Brakes conçoit différents modèles de plaquettes de frein à partir de deux formulations de matériel de friction, à base de fer et à base de cuivre. Les plaquettes de frein sont une composante de sécurité critique pour les principaux modèles de turbines en opération dans le monde. L’usine de fabrication KUMA Brakes est unique en son genre au Canada et est certifiée ISO 9001:2015.

« Le parcours de l’entreprise KUMA Brakes depuis 2008 est impressionnant, surtout lorsque l’on considère qu’il s’agit d’une nouvelle filière de développement qui n’existait pas auparavant. On peut être fier d’avoir vu naître cette entreprise dans notre région qui exporte au : États-Unis, Mexique, Portugal, Inde et bientôt plus encore », affirme M. Rossignol. C’est pourquoi l’entreprise KUMA Brakes est l’entreprise lauréate dans la catégorie diversification de marchés.

 

Leader à l’export | Pêcheries Gaspésiennes

Fière de son passé et tournée vers l’avenir, l’entreprise familiale Pêcheries Gaspésiennes de Rivière-au-Renard mise sur la diversification de ses produits et la formation de la relève pour conserver sa position de tête dans l’industrie. À l’avant-garde de la technologie, Pêcheries Gaspésiennes a évolué au fil du temps pour combler les besoins grandissants de sa précieuse clientèle en lui proposant une vaste gamme de produits de la mer.

« Le projet de relève familial de l’entreprise, jumelé avec son expansion dans de nouveaux créneaux de marché tels que les produits fumés et d’importants projets d’investissements à venir dans les prochaines années font des Pêcheries Gaspésiennes le lauréat idéal dans la catégorie leader à l’export », ajoute M. Rossignol.

 

À propos de Commerce International Québec

Commerce international Québec (CIQ) est le réseau rassemblant les organismes régionaux de promotion des exportations (ORPEX) qui sont réparties à travers les régions du Québec. CIQ représente leurs intérêts sur le plan provincial et fédéral, en plus de permettre d’échanger de meilleures pratiques d’affaires.

 

À propos de GÎMXPORT

En tant qu’organisme régional de promotion des exportations, GÎMXPORT permet aux entreprises de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, de bénéficier de services-conseils abordables offerts par une équipe d’experts en commercialisation et en exportation. GÎMXPORT favorise la croissance des entreprises afin de les rendre plus performantes dans le développement de leurs marchés au Québec, au Canada et à l’international. Pour en savoir plus, consultez le www.gimxport.org.

 

– 30 —

 

Renseignements et demandes d’entrevues :

André-Pierre Rossignol, Conseiller senior exportation

GÎMXPORT

418 689-0817 ou andrepierre@gimxport.org

 

Lancement du répertoire web QuébecSeafood.ca

Chandler, 22 novembre 2022 – GÎMXPORT lance la plateforme QuebecSeafood.ca afin de faire connaître les entreprises du Québec à l’international. Le projet est réalisé en collaboration avec Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) via le Fonds canadien de stabilisation des produits de la mer.

« En effet, le contexte mondial actuel ainsi que la situation qui perdure actuellement au Canada ont forcé l’industrie québécoise des produits de la mer à prendre un pas de recul vis-à-vis la mondialisation des exportations, mentionne le directeur général de GÎMXPORT, Gino Cyr. Il est donc impératif de réaliser des activités visant à reprendre le temps perdu et s’assurer d’une représentativité des produits québécois sur l’ensemble des marchés mondiaux. »

Le Québec accuse un retard important face aux provinces de l’Atlantique en matière de représentation à l’international. Certes, celles-ci exposent aux plus importantes foires des produits de la mer depuis plusieurs années. C’est notamment lors d’une mission commerciale à Barcelone que l’industrie a constaté que ces provinces se sont regroupées sous la bannière « Seafood From Canada ». Disponible au sein du Pavillon canadien, leur matériel promotionnel prône les produits de la mer du Canada atlantique, excluant le Québec. Les produits d’origine québécoise sont donc dilués dans l’offre canadienne sans bénéficier d’aucune représentation valable. Ainsi, un importateur qui se présente au pavillon canadien et qui reçoit ce matériel peut aisément conclure que les produits de la mer canadiens proviennent uniquement des provinces maritimes.

Le présent projet a pour objectif de faire la promotion et ainsi mieux faire connaître les produits marins du Québec à l’échelle internationale. Pour ce faire, nous visons à accompagner l’industrie québécoise faisant l’usage des produits du Québec sur les principaux marchés à l’international par le biais de la marque de commerce Québec Seafood. Nous avons donc créé un portail des entreprises des pêches au Québec, avec répertoire. Chaque entreprise aura sa fiche, et sera géolocalisée sur une carte. Un formulaire convivial permettra d’ajouter les entreprises et leurs informations. De plus, l’outil permettra la catégorisation des entreprises selon les espèces transformées.

Selon André-Pierre Rossignol, conseiller sénior à l’exportation chez GÎMXPORT, il est primordial pour l’industrie québécoise de se doter d’outils de visibilité pouvant servir à l’international, afin de diriger les acheteurs potentiels vers nos transformateurs du Québec. « Les produits de qualité ont la cote à l’international et les produits du Québec sont d’une qualité supérieure. Il est donc important de mettre à profit nos forces et de s’assurer de la visibilité de nos entreprises sur les marchés. »

Citations

« Les transformateurs de poissons et de fruits de mer ont été confrontés à plusieurs défis en raison de la pandémie. Alors que l’économie reprend, les entreprises du secteur ont plus que jamais besoin de notre soutien et c’est pourquoi notre gouvernement investit dans des projets comme celui de GÎMXPORT, QuebecSeafood.ca. Cette contribution non remboursable de 137 250 $ de DEC permettra de bonifier la stratégie de commercialisation des produits de la mer et de développer de nouveaux marchés. Les entrepreneurs et les travailleurs de nos régions peuvent compter sur nous pour faire prospérer nos économies régionales. »

L’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome–Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC

« La crise sanitaire a intensifié les défis pour un des secteurs phares de la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine : celui de la transformation du poisson et des fruits de mer. Je suis fière de dire qu’ils n’ont jamais cessé d’y faire face avec ténacité et innovation. Le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer apporte au secteur le soutien dont il a besoin pour adapter sa stratégie de commercialisation, en vue de répondre aux demandes des consommateurs. Et nous savons qu’en soutenant nos transformateurs avec un projet comme celui de GÎMXPORT, nous assurons des acheteurs réguliers pour nos pêcheurs, ce qui nous garantit des retombées positives qui rejailliront partout dans notre belle région! »

L’honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie‒Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national

– 30 –

Renseignements et demandes d’entrevues :

Gino Cyr, directeur général de GÎMXPORT

418 782-4364

 

Voici un reportage réalisé par TéléVag

 

Skip to content